Pour accélérer la rénovation énergétique des logements,  le ministère de transition fait évoluer le service public de la rénovation énergétique vers un parcours usager plus simple et des aides plus lisibles. Le ministère chargé du Logement a dévoilé « France Rénov’ », le service public pour mieux rénover mon habitat, qui délivrera à compter du 1er janvier 2022, l’information, le conseil et l’accompagnement des ménages. La création de « Mon accompagnateur Rénov » sera effective en janvier 2022 pour guider les ménages tout au long de leur parcours de travaux.

« France Rénov’ » fournira des information et conseils qui seront neutres, gratuits et personnalisés, afin de sécuriser le parcours de rénovation énergétique, faciliter l’obtention des aides financières et mieux diriger les ménages vers les professionnels compétents en s’appuyant sur :

  • Une plateforme web (france-renov.gouv.fr) unique sur laquelle seront disponibles les informations utiles relatives à la rénovation de l’habitat, un simulateur en ligne permettant d’identifier les aides financières disponibles pour la rénovation énergétique de son logement, ainsi qu’un annuaire des artisans et entreprises qualifiés RGE,
  • Un numéro de téléphone national unique (0 808 800 700)pour joindre les conseillers « France Rénov’ »,
  • Un réseau de plus de 450 guichets uniques « Espaces Conseil France Rénov’ », répartis sur l’ensemble du territoire, pour informer et conseiller les ménages. Ce réseau associera les Espaces Conseil « FAIRE » et les Points « rénovation information de l’Anah (PRIS) », et poursuivra son déploiement en partenariat avec les collectivités locales.

La rénovation énergétique complète d’un habitat est souvent complexe à mettre en œuvre et à financer, aussi, un accompagnement pourra être proposé durant tout le projet de travaux, par un interlocuteur de confiance : « Mon Accompagnateur Rénov’ ». Ce dernier aura pour mission de simplifier le parcours de travaux des ménages, grâce à un suivi pluridisciplinaire tout au long du projet : technique, administratif, financier, voire social le cas échéant.

L’aide « Habiter Mieux Sérénité » permettra de soutenir la rénovation énergétique des ménages aux revenus les plus modestes, et notamment ceux habitant dans des passoires thermiques (classées F ou G au DPE) par une rénovation globale, devient « MaPrimeRénov’ Sérénité », grâce à :

  • Un cumul d’aides pour inciter à des travaux ambitieux :
    • Pour les ménages aux ressources très modestes :
      • 50% du montant total des travaux H.T, plafonnés à 15 000 €
      • + une prime « Habiter mieux » d’un montant égal à 10% du montant des travaux H.T, dans la limite de 3 000€
    • Pour les ménages aux ressources modestes :
      • 35% du montant total des travaux H.T, plafonnés à 10 500€
      • + une prime « habiter mieux » d’un montant égal à 10% du montant des travaux H.T dans la limite de 2 000€
    • Un bonus « sortie de passoire thermique » de 1 500€ les logements étiquetés F ou G et dont l’étiquette après travaux est E ou mieux.
    • Un bonus BBC de 1 500€ pour les logements dont l’étiquette après travaux sera A ou B.

Le gouvernement a décidé d’augmenter de 1000 euros, à partir du 15 avril 2022 et jusqu’à la fin de l’année 2022, les aides MaPrimeRénov’ accordées pour l’installation d’un système de chauffage vertueux qui permet de sortir du gaz ou du fuel et ainsi de réduire la dépendance du pays aux importations d’énergies fossiles.

Ainsi les particuliers peuvent effectuer une simulation en ligne pour estimer le montant des aides qu’ils peuvent obtenir. Une fois le dossier constitué, il pourra être déposé sur le site MaPrimeRénov’.

Les travaux devront être réalisés par une entreprise RGE et sont éligibles à la TVA à 5.5%.

Avant d’envisager de changer de système de production de chaleur, il est primordiale de réaliser en amont, des travaux d’isolation visant à réduire les déperditions de chaleur de l’habitat et la puissance du système de production de chaleur.