Logo telephone-bleu

numéro non surtaxé

logo EXPERT BATIMENT PARIS

Expertise technique du bâtiment, conseils, assistance et suivi de travaux

09 83 77 00 48

Remplacement des fenêtres

Les fenêtres sont sources de 15% des déperditions. Outre le fait de diminuer les déperditions énergétiques, les fenêtres de dernière génération à double ou triple vitrages font appel à une haute technologie et offrent un excellent confort aux habitants.

Elles présentent un très haut niveau d'isolation phonique et thermique, et suppriment en hiver, la sensation de froid liée au rayonnement des simples vitrages ou des doubles-vitrages de première génération dont la température de surface (coté intérieur) était plus basse.

Les verres à isolation renforcée (VIR) limitent en été,  les apports solaires en réfléchissant les rayons infra-rouges vers l'extérieur.  

 

Il  existe 2 façons de remplacer les fenêtres :

 

      - Avec conservation des anciens dormants en bois ou en métal (pose en rénovation)

 

Il s’agit de mettre en œuvre une nouvelle fenêtre sans déposer l’ancien dormant qui constitue une sorte de pré-cadre dans lequel vient se fixer la nouvelle fenêtre. Un calfeutrement est réalisé pour assurer une étanchéité à l’air et à l’eau.

 

Une attention particulière sera portée sur l’état des fixations des anciens dormants, sur leur planéité et sur l’état de la traverse basse.

 

Dans le cas où une partie de la menuiserie extérieure assure une fonction de garde-corps, la pose en rénovation n’est pas autorisée.

 

Avantages : 

Temps de pose et coût réduits. Pas de reprise de peinture à l'intérieur

 

Inconvénients :

Performance énergétique et acoustique non optimale, réduit la taille de la fenêtre et par conséquent la lumière naturelle (clair de baie) à l'intérieur des pièces.

 

      - Avec dépose totale des anciens dormants :

 

La nouvelle fenêtre sera mise en œuvre après dépose complète de l’ancien dormant et effectuée dans les mêmes conditions que pour un habitat neuf.

 

Avantages : 

Limitation des ponts thermiques et gain maximal en isolation phonique. Maintien du niveau d'éclairage dans les pièces. Meilleure étanchéité à l'air.

 

Inconvénients : 

Coût plus élevé, reprise d'enduits en façade ou en tableau et des peintures dans l'encadrement de la fenêtre.

 

Dans le cadre d'une rénovation globale avec pose d'une isolation par l'extérieur (ITE), il est conseillé de remplacer totalement les fenêtres et de les poser au nue (dans l'alignement) de l'isolant afin de réduire les ponts thermiques au niveau de l'encadrement de fenêtre.

 

Afin de limiter la nuit les déperditions de chaleur durant l’hiver (gain de 15 à 25% sur les déperditions liées aux fenêtres) et les apports solaires le jour durant l’été, il est conseillé d'installer des volets extérieurs.

 

IMPORTANT :

 

Le remplacement des fenêtres doit s’accompagner d’une réflexion sur le renouvellement de l’air dans l’habitat. Une chambre, un séjour…. doivent être équipés de dispositifs évacuant l’air humide et vicié et apportant de l'air neuf sous peine de voir apparaitre des désordres : mauvaises odeurs, phénomènes de condensation, moisissures……). La solution la plus couramment retenue est d’implanter des entrées d’air dans la traverse haute de l’ouvrant. Les entrées d’air doivent être associées à un dispositif d’extraction naturel ou mécanique de l’air vicié. Une excellente publication traite ce sujet (cliquez ici) 

 

Les caractéristiques d’une fenêtre, porte-fenêtre ou d’une baie coulissante sont notamment définies par :

 

a - Ses performances thermiques

 

La performance thermique d’une fenêtre est caractérisée par son coefficient de transmission thermique (quantité de chaleur traversant cette paroi en régime permanent, par unité de temps, par unité de surface et par unité de différence de température entre les ambiances situées de part et d'autre de la paroi).

 

Le coefficient de transmission thermique U est exprimé en W/M²K.

W= Watts

M²= Mètres carrés de vitrage + châssis

K= différence de température entre l’intérieur et l’extérieur de l’habitat (exprimée en degré Kelvin)

 

Le coefficient à prendre en compte en matière d’isolation thermique d’une fenêtre est le coefficient Uw (w pour window). Il mesure la déperdition énergétique de l’ensemble châssis + vitrage. Plus ce coefficient tend vers 0, plus cet ensemble est isolant. Il faut différencier le coefficient Uw, Ug (pour le vitrage) et Uf ( pour le châssis). Ces 2 derniers ne mesurent que la déperdition énergétique du vitrage et du châssis, et non de l’ensemble châssis + vitrage. Un ouvrant vitré de bonne qualité doit aujourd'hui avoir un Uw compris entre 1.1 et 1.3.

 

b - Ses performances acoustiques

 

-La certification ACOTHERM permet de caractériser l’affaiblissement acoustique des fenêtres par l’intermédiaire de classes (AC1 à AC4 pour les plus performantes).

 

-Le CEKAL, organisme certificateur pour les vitrages a également défini 6 classes de performances acoustiques  des vitrages (AR1 à AR6). Ces classes AR présentent des indices d’affaiblissement acoustique de 25 dB(A) à 38 dB(A) face à un bruit routier. Ainsi, un vitrage AR2 permet un abaissement du niveau sonore des bruits extérieurs de l’ordre de 28 dB à 30 dB.

 

c - Son facteur solaire

 

Le facteur solaire, défini par les coefficients Sw ou FS, est un nombre sans unité qui définit la capacité d’une fenêtre à transmettre la chaleur d’origine solaire à l’intérieur d’un local. Ainsi, plus le coefficient Sw est élevé, plus la fenêtre laisse passer l’énergie solaire.

 

d - Son facteur de transmission lumineuse

 

Le facteur de transmission lumineuse défini par le coefficient TLw, est un nombre sans unité compris entre 0 et 1 qui définit la capacité d’une fenêtre à transmettre le rayonnement lumineux d’origine solaire à l’intérieur d’un local. Plus le coefficient TLw est proche de 1, plus la quantité de lumière qui entre dans la pièce sera élevée.

 

e - Sa classification A.E.V (perméabilité à l’air et à l’eau, résistance au vent)

 

La perméabilité à l’air permet d’indiquer la quantité d’air traversant la fenêtre

La perméabilité à l’eau permet d’évaluer son étanchéité à l’eau lorsque la face extérieure la fenêtre étant arrosée en continu est exposée à une pression d’air.

La perméabilité à l’air permet d’évaluer la déformation et la résistance d’une fenêtre soumise aux charges dues au vent.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il est rappelé que tout professionnel vendeur de biens ou prestataire de services doit, avant la conclusion du contrat, mettre le consommateur en mesure de connaître les caractéristiques essentielles du bien ou du service" (Art. L. 111-1 du code de la consommation).

 

Les fenêtres devront respecter à minima :

 

-La Règlementation Thermique (RT)  Bâtiment existant élément par élément

-les caractéristiques techniques et les critères de performances énergétiques retenus pour le C.I.T.E (crédit d’impôt transition énergétique) pour bénéficier de la TVA à 5.5%

-Les critères  d’éligibilité au C.I.T.E pour bénéficier de ce crédit d’impôt. De plus, l’entreprise devra être R.G.E

Coupe de fenêtre triple vitrage Vitrage à isolation renforcée Fenetre a isolation renforcee Fenetre avec retardateur d'effraction Fenetre triple vitrage

Double vitrage avec

isolation thermique renforcée

Double vitrage avec

isolation acoustique renforcée

Fenetre double vitrage a isolation acoustique renf

Double vitrage avec

retardateur d'effraction

Triple vitrage

 

Source K.LINE (www.k-line.fr)