Logo telephone-bleu

numéro non surtaxé

logo EXPERT BATIMENT PARIS

Expertise technique du bâtiment, conseils, assistance et suivi de travaux

09 83 77 00 48

Plancher chauffant en rénovation

Le plancher chauffant à circulation d'eau chaude est un mode de chauffage d'une pièce ou d'un habitat qui utilise la surface du sol pour chauffer. Le principe consiste à délivrer le même nombre de calories en chauffant peu une grande surface (moins de 28° en surface), plutôt que chauffer plusieurs petites surfaces (radiateurs) à de plus hautes températures (50° à 80°). La production de chaleur sera assurée par une chaudière (gaz, fioul, bois) ou une pompe à chaleur

 

Le plancher chauffant offre de multiples avantages :

 

-  Alors que les radiateurs chauffent surtout par convection, le plancher chauffant chauffe essentiellement par rayonnement, ce qui n'entraîne aucun mouvement d'air et de poussières dans la pièce et une température quasi-identique du sol au plafond.

 

-  A confort identique ressenti, le plancher chauffant permet de baisser la température de consigne de 2° par rapport à la même pièce équipée de radiateurs, d'où une économie de chauffage voisine de 14%.

 

- Le plancher chauffant avec une température de l'eau au départ en moyenne de 35°à 40° (50° maximum), permet d'obtenir le rendement maximum d'une pompe à chaleur ou d'une chaudière à condensation.

 

L’installation d’un plancher chauffant doit respecter scrupuleusement des règles précises de mise en œuvre (type et épaisseur de l’isolant, espacement des tuyaux…..) et une note de calcul de dimensionnement pièce par pièce. Après modification de la température de consigne, un  plancher chauffant a une certaine inertie et il faut attendre avant de ressentir une hausse ou une baisse de température de l'eau du circuit. C’est pourquoi, il  doit apporter à une pièce, ni trop, ni trop peu de chaleur. Un dispositif doit permettre d’ajuster la température (par réglage du débit d’eau) de chaque pièce. Sur une installation de chauffage existante, son raccordement nécessite beaucoup d'attention.

 

Un plancher chauffant peut également être rafraîchissant en été lorsqu’il est raccordé à une pompe à chaleur réversible produisant de l’eau glacée.  Il ne permet pas  de climatiser, mais d'obtenir un rafraîchissement (abaissement de la température de  3 à 5° en fonction des conditions climatiques locales). En effet,  si la différence de température entre le sol et l'air ambiant devient trop importante, de la condensation va apparaître sur le sol. Il faut également s’assurer que les revêtements de sol et les colles soient compatibles.

 

Afin de limiter l’inertie du plancher chauffant, on peut recourir à :

 

-  un plancher sec : système ultra-mince dont le tube est inséré dans une dalle isolante préformée, puis recouvert de plaques d’acier de 1 à 2 mm à très forte conductivité thermique et sur lesquelles le revêtement est directement collé. Cette configuration convient très bien en rénovation aux planchers ne pouvant supporter de fortes charges ou lorsque l’on est limité en hauteur.

 

-  une chape sèche : les tubes sont logés dans des réservations ménagées dans une plaque métallique (répartissant la chaleur) surmontant l’isolant. Des plaques de sol, le plus souvent en gypse (de 20 à 25 mm), sont posées directement sur les tubes et sont prêtes à recevoir le revêtement de sol (parquet, carrelage…..)

 

-  une chape fluide auto-nivelante à base d’anhydrite. Bien que séchant 3 fois moins rapidement qu’une chape fluide ciment, la chape à base d’anhydrite présente par rapport à cette dernière,  les avantages suivants :

 

              -  une meilleure conductivité thermique grâce notamment à très peu d’air dans la chape

              -  une plus faible épaisseur

              -  l’absence de retrait et de fissuration

              -  la possibilité d’être coulée sur une surface de 300m2 sans joint de fractionnement (contre 40m2 pour

                 une chape à base ciment)

 

Afin d’assurer une grande longévité au plancher chauffant, il est conseillé :

 

-de recourir à des tuyaux en Multicouche ou en PER BAO  (polyéthylène réticulé haute densité avec Barrière Anti-Oxygène) de grande qualité, fabriqués par des marques comme : COMAP, REHEAU, ACOME…….

 

-de prévenir une obstruction des réseaux ou une perte des performances par la formation de boues, en effectuant un désembouage tous les 5 ans (par procédé hydrodynamique, mélange d’eau et d’air pulsé sans aucun produit chimique) du système de production de chaleur, des réseaux et des planchers chauffants.

 

Après la réalisation du plancher chauffant, il est possible de poser :

-un revêtement de sol scellé en pierre naturelle, grès, marbre, carrelage en terre cuite sur un mortier de pose

-un revêtement de sol collé en PVC, parquet, stratifié, carreaux de céramiques….

 

Les parquets en pose flottante seront exclus.

 

 

 

Avantage du plancher chauffant Plancher chauffant -2 Plancher chauffant