Logo telephone-bleu

numéro non surtaxé

logo EXPERT BATIMENT PARIS

Expertise technique du bâtiment, conseils, assistance et suivi de travaux

09 83 77 00 48

Etanchéité à l'air d'un habitat en rénovation

Il est indispensable de traiter l’étanchéité à l’air d’un habitat lors de travaux de rénovation : traquer les fuites d’air parasites dans l’enveloppe du bâti constitue un potentiel d’amélioration énergétique non négligeable. En renforçant l'étanchéité à l'air d'un bâti, on peut économiser jusqu'à 20% sur sa facture de chauffage.

 

Habiter une maison correctement ventilée, c'est l'équiper d'une ventilation mécanique contrôlée (VMC) qui assurance en permanence le renouvellement d'air dont le volume sera fonction de la surface habitable.

 

Si à ce renouvellement, s'ajoutent des entrées ou sorties d'air parasites (au niveau des cheminées à foyer ouvert, des ouvrants, des combles, des percements dans les murs et planchers), il faudra porter cet air indésirable à la température de la pièce et par conséquent augmenter la quantité d'énergie pour le chauffage. De plus, l'hiver,  ces mouvements d'air dans les pièces génèrent de l'inconfort au niveau des occupants.

 

Afin de réduire les entrées d’air indésirable, voici de façon non exhaustive une liste de points sur lesquels il faut intervenir :

 

- les liaisons des parois avec les menuiseries extérieures (fenêtres et portes donnant sur l’extérieur).

- les coffres de volets roulants et leur système de manœuvre.

- les seuils de portes extérieures et portes fenêtres.

- le tableau d’alimentation électrique : s’il est positionné côté ambiance chauffée, l’étanchéité à l’air n’a besoin

  d’être assurée qu’à l’arrivée du réseau principal d’alimentation. Dans le cas contraire, toute traversée de paroi

  par une gaine devra être étanchée.

- les trappes d’accès aux combles ou aux gaines techniques.

- les pieds des parements intérieurs : il existe parfois des fuites d’air sous les plinthes, elles laissent alors

 apparaître des traces noires sur les parements.

- les prises et interrupteurs.

- les conduits de fumée.

- les spots encastrés en faux plafond ou sur un plafond donnant sur les combles perdus en posant des boîtiers

  étanches pour l’alimentation.

- sortie de hotte de cuisine en façade . Il est recommandé d'installer une hotte avec filtre à charbon

  fonctionnant en recyclage (sans sortie d'air vers l'extérieur).

- arrivée d’air pour insert de cheminée ou autre système de chauffage à combustion (elle doit être reliée de

  façon étanche à l’appareil, lui-même étanche).

- évacuation de sèche-linge en façade qui force de l’air froid à entrer (choisissez de préférence des modèles à

  condensation).

 

IMPORTANT :

 

Lors d'une rénovation énergétique, il est judicieux de fixer un objectif d'étanchéité à l'air (inférieur à 1m3 par heure et par m2  de surface déperditive hors plancher bas, à 4 Pascal de dépression) et de faire en cours et en fin de travaux un test d'étanchéité à l'air avec une "blower door".

Localisation des fuites d'air Répartition en % des fuites d'air Test d'étanchéité avec une Blow door