Logo telephone-bleu

numéro non surtaxé

logo EXPERT BATIMENT PARIS

Expertise technique du bâtiment, conseils, assistance et suivi de travaux

09 83 77 00 48

Chaudière à condensation en rénovation

La chaudière à condensation est une chaudière ayant la particularité de tirer profit de la chaleur latente de la vapeur d'eau contenue dans les gaz de combustion (jusqu’ici perdue), en condensant ces vapeurs. L'énergie produite au cours de la phase de condensation est transférée au circuit de chauffage.

Ainsi,  le rendement (rapport de l'énergie fournie au circuit d'eau chaude par la chaudière sur la chaleur émise lors de la combustion) de ce type de chaudière, peut atteindre 109 %.

 

Les chaudières à condensation permettent ainsi de réduire votre consommation de 15 à 20% par rapport à une chaudière standard récente et 30 à 40% par rapport à un modèle de plus de 15 ans

 

Les chaudières à condensation en habitat individuel sont principalement de 2 types :

 

-     les chaudières à gaz (gaz de ville ou gaz propane)

-     les chaudières à mazout

 

Les chaudières gaz à condensation sont aujourd'hui majoritairement employées ; bien réglées, elles ne rejettent que du gaz carbonique et de la vapeur d'eau dans l'atmosphère.

 

Les chaudières mazout à condensation possèdent un rendement élevé pouvant atteindre 105%, mais sont un peu plus polluantes. Elles ne sont installées qu'en remplacement d'une chaudière à mazout existante et lorsqu'une arrivée gaz n'est pas disponible à proximité de l'habitat.

 

Qu’elle puissance de chaudière à installer (en Ile de France) :

 

-En chauffage seul : de 6 à 9 Kw pour une maison bien isolée de 120m2

-En chauffage  + Eau Chaude sanitaire Instantanée : 28 Kw pour une maison de 120 m2

-En chauffage + Eau Chaude sanitaire avec ballon tampon de 100 litres : 20Kw pour une maison de 120m2

 

IMPORTANT :

 

Avant toute installation d'une chaudière à condensation, il faut respecter certains points :

 

- Une chaudière à condensation ne condense qu'à la condition que la température de l'eau de chauffage retournant à la chaudière soit inférieure à 50°. Si cette chaudière à condensation vient en remplacement d'une chaudière classique, il faudra vérifier que ses émetteurs (radiateurs) soient adaptés avant de baisser la température du circuit de chauffage. Dans le cas contraire, et en conservant une température élevée du circuit de chauffage, il ne sera pas possible de tirer pleinement bénéfice de la condensation durant les mois les plus froids.

 

- De même, lors de l'installation d'une chaudière à condensation, afin d'optimiser la condensation et le confort des habitants, il faut installer une sonde de température extérieure qui ajustera la température de l'eau du circuit de chauffage en fonction de la température extérieure. En demi-saison, les radiateurs seront constamment tièdes plutôt que très chauds, puis froids.

 

- Une chaudière à condensation nécessite un conduit d'évacuation des gaz brûlés spécifique et résistant à l'acidité des condensats.  

 

Pour les raisons énoncées plus haut, une étude thermique et technique précise de l'installation existante s'avère nécessaire avant toute modification du système de production de chaleur.

Corps en cuivre d'une chaudière FRISQUET Chaudiere VIESSMANN avec BECS incorporé Chaudieres WEISHAUP montees en cascade